BURKINA: lutte contre le terrorisme, les citoyens réquisitionnés devraient se sentir fiers

Le porte-parole du gouvernement burkinabè, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, a estimé mardi, que tout citoyen burkinabè devrait se sentir fier, d’apporter sa contribution à la lutte contre le terrorisme, s’il est réquisitionné.

« Tout ce qui se fait actuellement, se fait en parfaite conformité avec la loi, avec les règles de la république.

Nous sommes dans une situation de mobilisation générale et de mise en garde. Cela veut dire que n’importe quel citoyen aujourd’hui peut être appelé.

Cela doit être l’attitude naturelle de chaque citoyen de se sentir prêt à pouvoir apporter cette contribution dans l’œuvre de reconquête du territoire.

La plupart des citoyens burkinabè le font déjà. Ce n’est pas parce qu’un citoyen burkinabè ne porte pas une arme au front.

Il y a beaucoup de citoyens qui sont engagés. Cette disposition est telle que chaque citoyen doit se sentir prêt le cas échéant, à pouvoir apporter cette contribution.

Au-delà du caractère qui peut sembler obligatoire, ça doit être une fierté pour chaque citoyen de pouvoir également se porter en première ligne. », a affirmé Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo. Il s’exprimait mardi lors d’une conférence de presse.
Agence d’information du Burkina

www.refletinfo.net

Reflet info

Reflet info est un journal burkinabè en ligne qui vous tient informé 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *