Congo: plus de 120 personnes morts suite aux inondations à Kinshasa

Plus de 120 personnes ont péri le mardi 13 décembre à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC) dans des inondations provoquées par une pluie torrentielle, selon un bilan provisoire. Un deuil national de trois jours a été décrété par le gouvernement à partir de ce mercredi.

Les inondations ont également causé d’importants dégâts matériels et submergé en début de matinée, les grandes rues du centre de la mégapole d’environ 15 millions d’habitants.

Selon les autorités, les victimes se comptent dans différents quartiers et communes de la ville, notamment dans des vallées où des habitations ont été détruites par des glissements de terrain.

Le président de la République démocratique du Congo, Felix Tshisekedi, a jugé mardi à Washington, que son pays n’était pas assez «accompagné» pour faire face aux dégâts causés par le changement climatique après les inondations mortelles dans la capitale Kinshasa.

En déplacement pour le sommet USA-Afrique qui a débuté le mardi 13 décembre à Washington, le président congolais a profité d’un entretien avec le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken, pour indiquer la vulnérabilité de son pays face au changement climatique, déplorer l’insuffisance d’accompagnement pour y faire face.

«C’est vraiment l’exemple même de ce que nous déplorons et nous décrions depuis quelque temps, cet accompagnement qui doit venir des pays qui polluent et, malheureusement, provoquent des conséquences néfastes dans nos pays qui n’ont pas les moyens de se protéger de cela», a-t-il déclaré.

En rappel, en novembre 2019, une quarantaine de personnes avaient trouvé la mort à Kinshasa, victimes de pluies diluviennes qui avaient provoqué des inondations et des glissements de terrains.

John Cissé, stagiaire

www.refletinfo.net

Reflet info

Reflet info est un journal burkinabè en ligne qui vous tient informé 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.