Les autorités maliennes interdisent les activités de toutes les ONG financées par la France

La France a annoncé la suspension de son aide au développement à destination du Mali sous prétexte qu’elle sera détournée par les autorités qui collaborent avec des mercenaires du groupe Wagner.

Cependant, rassure Paris, une partie de l’aide destinée aux ONG et certaines associations de la société civile, leur sera remis directement.

En réponse, les autorités maliennes ont interdit dans un communiqué, les activités de toutes les organisations non gouvernementales (ONG) financées ou soutenues par la France, y compris celles opérant dans le domaine humanitaire.

Pour le Premier ministre malien qui a signé le communiqué, l’annonce de la suspension de l’aide au développement par la France est « un non-évènement » d’autant plus que la notification de la suspension leur avait été faite depuis février 2022.

Les autorités françaises ont relevé le fait que « la junte au pouvoir depuis août 2020 », nie constamment avoir fait appel à Wagner dont les agissements sont décriés dans plusieurs pays et parle d’instructeurs de l’armée russe déployés au nom d’une ancienne collaboration entre les deux pays.

Pour le Premier ministre malien le colonel Abdoulaye Maïga, les propos du Ministère français des affaires étrangères sont des « allégations fantaisistes » et un « subterfuge destiné à tromper et manipuler l’opinion publique nationale et internationale aux fins de déstabilisation et d’isolement du Mali ».

En conséquence, lit-on dans le communiqué, « le gouvernement de la transition décide d’interdire, avec effet immédiat, toutes les activités menées par les ONG opérant au Mali sur financement ou avec l’appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire ».

www.refletinfo.net

Reflet info

Reflet info est un journal burkinabè en ligne qui vous tient informé 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *